Les gilets jaunes au poste frontière de Bruly

Ils sont une septantaine à se relayer en permanence.

Pas franchement sympathique l’accueil chez les gilets jaunes qui campent au poste frontière du Bruly, près de Couvin. On nous dit sans ambages qu’on n’aime pas les journalistes parce qu’ils racontent n’importe quoi sur leur mouvement. Mais après quelques minutes de discussion, nous sommes invités à pénétrer dans une cabane plantée au bord de la route, dans laquelle s’entassent des vivres et des boissons offertes par des sympathisants.

Lire la suite de l’article ici