Patrick Lefèbvre https://www.updown.be/ Journaliste professionnel - Auteur - Chroniqueur Sun, 04 Dec 2022 17:42:50 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=6.1.1 https://usercontent.one/wp/www.updown.be/wp-content/uploads/2022/11/cropped-logo-pat2-32x32.jpg?media=1669488004 Patrick Lefèbvre https://www.updown.be/ 32 32 Vous avez dit woke? https://www.updown.be/vous-avez-dit-woke/ https://www.updown.be/vous-avez-dit-woke/#respond Sun, 04 Dec 2022 16:38:51 +0000 https://www.updown.be/?p=148 Joli débat sur mon mur Facebook à propos du wokisme, suite à l’édito d’un de mes confrères de Sudinfo.be. On ne parle pas, évidemment, de ce qu’une de mes consoeurs appelait avec humour une façon de cuisiner.  Le Larousse qualifie ainsi le terme woke : Se dit d’un courant de pensée dénonçant toutes les formes […]

L’article Vous avez dit woke? est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
Joli débat sur mon mur Facebook à propos du wokisme, suite à l’édito d’un de mes confrères de Sudinfo.be. On ne parle pas, évidemment, de ce qu’une de mes consoeurs appelait avec humour une façon de cuisiner. 

Le Larousse qualifie ainsi le terme woke :

  • Se dit d’un courant de pensée dénonçant toutes les formes d’injustices et de discriminations subies par les minorités ethniques, sexuelles ou religieuses. (Ce terme, importé en France en 2020, est fréquemment employé par les tenants de l’universalisme républicain pour qualifier les excès relatifs au militantisme des défenseurs des minorités.)

Le Petit Robert :

  • anglicisme Qui est conscient et offensé des injustices et des discriminations subies par les minorités et se mobilise pour les combattre, parfois de manière intransigeante (surtout péjoratif, par dénigrement).

Wikipédia apporte de son côté beaucoup plus de nuances et de commentaires mais le site stipule que ceux-ci doivent être vérifiés parce que leur source n’est pas jugée neutre:

  • Le terme anglo-américain woke (« éveillé ») désigne le fait d’être conscient des problèmes liés à la justice sociale et à l’égalité raciale.  le terme est devenu une expression fourre-tout utilisée pour dénigrer des idées progressistes, souvent centrées sur la défense des droits de groupes minoritaires et portées par des courants universitaires comme la critical race theory (« théorie critique de la race »), qui visent à promouvoir la justice sociale. Ces courants regroupent le mouvement Black Lives Matter et des formes connexes d’antiracisme, ainsi que des campagnes sur les questions relatives à la condition féminine (comme le mouvement #MeToo) et aux droits LGBT. L’expression « capitalisme éveillé » (« woke capitalism ») a été inventée pour décrire les entreprises qui ont exprimé leur soutien à ce type de causes.
    Dans les années 2020, l’extrême droite, une partie de la droite et la frange de la gauche partisane d’une « laïcité offensive » de plusieurs pays occidentaux utilisent le terme « woke » pour fustiger divers mouvements et idées progressistes. Selon eux, le courant woke alimenterait l’intolérance à l’égard d’opinions différentes et porterait atteinte à la liberté d’expression  Certains militants de gauche en sont venus à le considérer comme un terme offensant utilisé pour dénigrer ceux qui font campagne contre diverses discriminations.

A titre perso…

Comme dit sur Facebook, (et je viens de passer du temps à relire quelques articles concernant le woke) j’ai l’impression que le terme est galvaudé aujourd’hui. Je me reconnais dans les définitions initiales du terme (lutte contre le racisme, etc.) mais j’ai l’impression que le mouvement « wokiste » devient de plus en plus extrême et sectaire. Pour reprendre une expression lue dans les commentaires de mon post Facebook, et sans jeu de mot, maintenant c’est noir ou c’est blanc et on efface toute nuance.

Quelques exemples:

  • Je suis résolument anti-raciste mais ce n’est pas pour ça que je rêve d’un monde métissé. Nos différences sont des richesses et nous avons beaucoup à découvrir les uns chez les autres.
  • Je suis tout aussi contre n’importe quelle ségrégation homme-femme mais faut-il pour autant imposer l’écriture inclusive?
    Ou certaines femmes s’offusquent qu’il y a des sociétés exclusivement masculines (très rares dans nos contrées) mais oublient que les associations typiquement féminines pullulent…
  • Faut-il interdire les blagues impliquant des Juifs, des Noirs, des Chinois? Des handicapés? Des ignorants? Pour moi, on peut rire de tout, mais ça dépend avec qui…
  • Faut-il toujours rester « politiquement correct » (et pas selon l’utilisation qui est faite de ce terme par l’extrême-droite) et ne peut-on pas encore librement exprimer ses idées?
  • On soutient (et moi aussi…) toute la communauté LGBT mais on condamne la bigamie… 
  • Enfin, beaucoup de mes lecteurs le savent, la provocation est aussi une façon d’ouvrir le dialogue et l’échange et je m’étonne de certains qu’ils n’aient pas saisi le sens de mon titre, …

Aujourd’hui, on juge sans arrêt et surtout sans tenter de comprendre. On catégorise les gens une fois pour toutes. Mais l’humain ce n’est pas un bloc figé, monolithique. Il est fait d’une multitude de nuances, il évolue, du moins je l’espère, toujours. En permanence, je taille ma pierre, je tente d’avancer et de faire en sorte qu’on évolue vers un monde meilleur. La seule chose qui le permet c’est la tolérance (sauf envers les intolérants 😉  ). Mais aussi l’écoute de l’autre, l’échange d’idées. Un avis que je profère aujourd’hui sera peut-être différent demain parce que sans cesse je recherche cette lumière qui me permet de mieux déceler les choses. Je tente toujours de comprendre les choses mais je ne juge pas. C’est pour cette raison aussi qu’à propos de cet édito cité plus haut, paru dans Sudinfo, je n’ai pas pris position sur la présence, au carnaval de Ath, d’un « Sauvage » enchaîné, qui a provoqué l’exclusion de cette manifestation du Patrimoine Immatériel de l’Humanité par l’Unesco. Je ne connais pas la symbolique de cette présence. Nombreux sont ceux qui appuient cette réaction de l’Unesco alors qu’ils n’en savent pas plus que moi, c’est dommage.

Tous vos commentaires sont évidemment bienvenus… 

 

A lire aussi:

Si vous le souhaitez, merci de mettre en commentaire des liens vers des articles que vous jugez intéressants, je les ajouterai …

L’article Vous avez dit woke? est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
https://www.updown.be/vous-avez-dit-woke/feed/ 0
Sauver la planète: lettre ouverte aux jeunes https://www.updown.be/sauver-la-planete-lettre-ouverte-aux-jeunes/ https://www.updown.be/sauver-la-planete-lettre-ouverte-aux-jeunes/#respond Sat, 26 Nov 2022 19:38:24 +0000 https://www.updown.be/?p=134 Qui suis-je pour vous adresser cette lettre ouverte? Un vieux. Du moins pour vous, parce que moi, à 65 ans, je ne me sens pas vieux du tout. J’ai seulement acquis une assez longue expérience des choses, ce que je vous souhaite de faire également. Et je ne veux pas vous donner de leçon. En […]

L’article Sauver la planète: lettre ouverte aux jeunes est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
Qui suis-je pour vous adresser cette lettre ouverte? Un vieux. Du moins pour vous, parce que moi, à 65 ans, je ne me sens pas vieux du tout. J’ai seulement acquis une assez longue expérience des choses, ce que je vous souhaite de faire également. Et je ne veux pas vous donner de leçon. En aucun cas. Je constate, avec une joie réelle, que vous n’êtes pas ce que beaucoup disent, des paumés bloqués sur leur smartphone. Vous vous investissez, et pas un peu, pour la sauvegarde de notre planète, ce que nous n’avons jamais fait auparavant. Mais c’est de ça, justement que j’ai envie de parler.

Je scrute d’un oeil attentif vos actions et manifestations relatives au changement climatique. Pour ma part, je ne suis pas encore certain que c’est l’Homme qui a provoqué celui-ci mais (n’est-ce pas un cycle naturel?) en tous les cas, il l’accélère. Et je suis persuadé que quoiqu’il en soit, toutes les actions mises en place pour le ralentir sont bonnes à prendre parce qu’il est vrai que nous devons changer de mode de vie.

Pas d’accord…

Mais quand vous criez un peu partout que les générations précédentes ont saccagé la planète, je ne suis pas d’accord. Que vous parliez d’une ou deux générations, je peux l’admettre, mais pas toutes. Je ne veux pas ramager mais quand j’étais jeune, le PC n’existait pas et le smartphone encore moins. Tout le monde n’avait pas la télévision mais on écoutait la radio. On jouait dans les rues, on faisait de belles balades à vélo (pas électrique, hein !). On manifestait aussi, contre la guerre au Vietnam, contre les armes atomiques ou aussi, pour de meilleures conditions de travail. Et déjà pour sauvegarder le pouvoir d’achat. Notre jeunesse était belle, même si on avait moins. Plus belle que la vôtre? Je ne crois pas. Chaque époque est différente. Vous vivez d’autres choses que nous mais je suis persuadé que dans 20 ans, vous pourrez aussi dire « quand j’étais jeune, c’était une belle époque« .

Depuis toujours, le monde a évolué. Heureusement. Depuis une cinquantaine d’années, il s’est emballé. Malheureusement, pourrait-on dire, même si beaucoup d’évolutions sont aujourd’hui intéressantes. Nous, nous n’avons pas perçu, ou trop tard cet emballement. Mais nous n’en sommes pas responsables. Celle que vous devez combattre aujourd’hui, ce n’est que la société ultra-capitaliste qui sans cesse crée de nouveaux besoins et ce faisant, épuisent toutes les ressources de la terre, au mépris des génération futures. Pas l’ensemble des générations précédentes.

Des résultats!

Vos actions contre le réchauffement climatique ont déjà produit des effets. L’industrie commence à mettre des solutions en place pour des emballages plus écologiques, par exemple. Ou pour consommer moins de carburant. Mais, là où le changement doit vraiment s’opérer, c’est au niveau du monde politique et industriel qui doit apprendre à voir à long terme. Ou on a applaudi la voiture électrique et on se rend compte maintenant que c’est loin d’être une solution idéale parce qu’elle consomme trop de ressources avant même qu’elle ne commence à rouler. On a cru que l’éolien était une des solutions pour produire de l’énergie et maintenant, on commence à se demander comment on va recycler ces machines quand elles seront en fin de vie (les premières y arrivent) et ce qu’on va faire de ces tonnes de bétons enfouies dans les champs pour les soutenir…  On prétend aujourd’hui que la solution d’avenir pour la production d’énergie c’est l’hydrogène qui ne dégage que de la vapeur d’eau. Avec quelle incidence pour le climat? Personne n’en parle…

Alors!

Oui, continuez à vous battre. A mettre la pression. Montrez-vous dans la rue, mais aussi dans vos familles, vos cercles d’amis, vos écoles. Les choses bougent mais encore trop lentement. L’avenir, c’est vous mais aussi et surtout, ceux qui vous suivront. Et réfléchissez, contrairement à ce qui se fait maintenant, à long terme.

L’article Sauver la planète: lettre ouverte aux jeunes est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
https://www.updown.be/sauver-la-planete-lettre-ouverte-aux-jeunes/feed/ 0
Mensonges et manigances chez DéFI ? https://www.updown.be/presidence-defi/ https://www.updown.be/presidence-defi/#respond Thu, 24 Nov 2022 23:25:10 +0000 https://www.updown.be/?p=121 François De Smet, actuel président de DéFI se plaint sur les réseaux sociaux. Pas son genre de se plaindre, il le dit d’ailleurs lui-même. « Passer trois semaines à téléphoner à chaque membre, un à un. Au point de ne plus faire que cela et de ne plus participer à aucune réunion, rien. Ne jamais parler de […]

L’article Mensonges et manigances chez DéFI ? est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>

François De Smet, actuel président de DéFI se plaint sur les réseaux sociaux. Pas son genre de se plaindre, il le dit d’ailleurs lui-même.

« Passer trois semaines à téléphoner à chaque membre, un à un. Au point de ne plus faire que cela et de ne plus participer à aucune réunion, rien. Ne jamais parler de son propre programme. Ne faire que dénigrer son adversaire, avec toujours les mêmes mensonges. Parier que l’addition des petites colères, amertumes et frustrations suffira à vous faire roi. Ne jamais parler de fond. C’est tout ce que je déteste en politique. Et ça ne paiera pas. », explique celui qui est candidat à sa propre succession à la tête du parti.

L’homme est intelligent. Très. Trop peut-être pour certains. Et s’il lance ce genre d’actions, ce n’est certainement pas de façon impulsive. Lancer ce post sur Facebook ne peut être de sa part que quelque chose de bien réfléchi. Et s’il lâche ce genre de propos, c’est qu’ils sont réels, le gars n’est pas une mauviette qui joue son petit Calimero.

Quel est donc le but de cette intervention? On en saura peut-être plus après les réactions de ses adversaires.

Je peux me tromper mais ça ne peut être l’autre candidat Pascal Goergen, l’insipide actuel président de DéFI Wallonie et échevin à Grez-Doiceau qui lance ces rumeurs. Du moins pas à cette échelle. Comme on dit chez nous; il est bien gentil, mais…

Mais, le troisième candidat, Michaël Vossaert, est d’une autre trempe. A 36 ans, il a déjà des dents qui raclent le sol. Conseiller communal à Molenbeek, député bruxellois (chef de groupe DéFI dans cette assemblée), député à la Fédération Wallonie-Bruxelles et président de la branche bruxelloise (de loin la plus importante) de son parti. Malgré son âge, ce n’est pas un novice, loin de là. S’il affirme régulièrement qu’il ne veut pas faire le procès de François De Smet ( ça en dit déjà long sur l’ambiance), il ne cache nullement son admiration pour l’ex-président Olivier Maingain. Or, il s’est dit longtemps au sein du parti que ce dernier, en favorisant l’arrivée de De Smet à la présidence, croyait avoir trouvé le parfait homme de paille via lequel il continuerait à gérer les fédéralistes bruxellois à distance. Mais De Smet n’a pas marché dans la combine et il a pris son rôle à coeur.

Est-ce à dire que les rumeurs diverses qui agitent le parti actuellement et qui visent particulièrement François De Smet sont l’œuvre du clan Vossaert, soutenu par Maingain? On peut y penser quand on connaît l’aura de l’ex-président auprès de certains militants wallons. On fait courir la rumeur en Wallonie que De Smet veut se replier totalement sur Bruxelles, abandonnant le sud du pays (sauf le Brabant wallon, terre d’accueil de nombreux bruxellois) à son triste sort. Heureusement, ajoute-t-on régulièrement, Vossaert va poursuivre l’oeuvre de Maingain et installer son parti très largement dans nos contrées. A qui profite ce type de rumeur?

Mais gageons que le post du président sur Facebook ne restera pas sans réactions des têtes pensantes du parti. De tous les clans. 

L’article Mensonges et manigances chez DéFI ? est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
https://www.updown.be/presidence-defi/feed/ 0
Bruxelles: bizarre ce plan de circulation https://www.updown.be/circulation-bruxelles/ https://www.updown.be/circulation-bruxelles/#respond Wed, 23 Nov 2022 22:55:17 +0000 https://www.updown.be/?p=97 Good move. Tu parles! Semaine passée, je devais aller dans un magasin de la rue Royale à Bruxelles. J’aurais pu aller en train mais à partir de Walcourt, c’est près quatre heures de trajet, à condition que tout se passe normalement. Je suis donc allé en voiture (une full hybride, quand même…). J’arrive via le […]

L’article Bruxelles: bizarre ce plan de circulation est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
Good move. Tu parles! Semaine passée, je devais aller dans un magasin de la rue Royale à Bruxelles. J’aurais pu aller en train mais à partir de Walcourt, c’est près quatre heures de trajet, à condition que tout se passe normalement. Je suis donc allé en voiture (une full hybride, quand même…).

J’arrive via le palais de justice, j’emprunte la rue Royale et arrivé au carrefour de la rue de la Loi, impossible de continuer tout droit. Seuls les trams, bus et taxis peuvent emprunter la rue. C’est con, il me restait 300 mètres à parcourir. J’aurais pu le faire à pattes mais impossible de se garer. Je tourne à droite, emprunte la rue de la Loi et un tas de petite rue pour, après quelques jurons, enfin arriver à destination. 10 minutes et +/- 4 kms de trajet en plus. Je suis passé par de toutes petites rues dans lesquelles je suis resté plusieurs fois bloqué. Heureusement, mon moteur ne tourne pas à l’arrêt.

Ma pensée a été immédiatement à tous ces gens qui habitent les lieux et qui étaient habitués à une tranquillité certes relative et qui sont maintenant noyés dans les fumées nocives des pots d’échappements, dans le bruit des moteurs et des coups de klaxon rageurs de certains automobilistes apparement nettement plus pressés que moi.

Tout ça pour quoi? J’aimerais qu’on m’explique. Il me semble qu’on veut diminuer la circulation dans les quartiers et empêcher le transit de ceux qui entent de fuir les embouteillages. Là, clairement le but n’est pas atteint. Bien au contraire. Une grosse partie de la rue Royale qui ne compte pratiquement que des entreprises et des magasins est interdite à la circulation qu’on envoie dans des quartiers densément peuplés.

Encore une fois quelle est la logique? J’aimerais qu’on m’explique. Vraiment !

L’article Bruxelles: bizarre ce plan de circulation est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
https://www.updown.be/circulation-bruxelles/feed/ 0
Trois jours de congé en cas de fausse couche https://www.updown.be/fausse-couche/ https://www.updown.be/fausse-couche/#respond Mon, 21 Nov 2022 21:14:40 +0000 https://www.updown.be/?p=43 Vanessa Matz, des Engagés, n’est certainement pas la moins active des députés fédéraux et bataille sur de nombreux fronts. Elle propose maintenant l’octroi d’un congé spécifique de trois jours aux parents pour fausse couche. Un problème qui arrive malheureusement encore trop souvent et qui est initiateur de dépression. J’en ai fait l’amère expérience il y […]

L’article Trois jours de congé en cas de fausse couche est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
Vanessa Matz, des Engagés, n’est certainement pas la moins active des députés fédéraux et bataille sur de nombreux fronts. Elle propose maintenant l’octroi d’un congé spécifique de trois jours aux parents pour fausse couche. Un problème qui arrive malheureusement encore trop souvent et qui est initiateur de dépression. J’en ai fait l’amère expérience il y a bien longtemps: il est extrêmement dur de quitter une maternité sans cet enfant qui était tant attendu. Une impression de vide immense, une douleur profonde…

Faut-il accorder un congé à la suite de ce triste événement? Evidemment! Surtout pour la maman, aurions-nous tendance à penser, mais aussi pour le papa. Tous deux vivent la même situation parce qu’il est difficile de se remettre illico au travail, de faire face aux collègues ou à la hiérarchie, répéter encore et encore ce dont on n’a peut-être pas envie de parler ou, au contraire, constater le regard fuyant de certains qui ne savent pas comment réagir.

Mais, trois jours c’est peu. Trop peu, souvent, pour des parents en détresse. Je crois que n’importe quel médecin le confirmera. Mais il me semble que c’est lui, plutôt que la législation, qui doit intervenir. Lui qui peut juger de l’état de ses patients et accorder un certificat médical couvrant le nombre de jours nécessaires à leur prompt rétablissement. Et je pense surtout qu’au lieu d’accorder trois jours de congé (geste gratuit pour l’Etat, c’est l’employeur qui paie!), il vaudrait mieux prévoir une aide psychologique et réelle au couple qui vit ce deuil. Et une aide qui doit être immédiate, dès après la fausse couche. A ce moment-là, les parents ont besoin d’autre chose que des gestes compatissants du personnel hospitalier. 

 

L’article Trois jours de congé en cas de fausse couche est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
https://www.updown.be/fausse-couche/feed/ 0
Bonjour tout le monde ! https://www.updown.be/bonjour-tout-le-monde/ https://www.updown.be/bonjour-tout-le-monde/#respond Mon, 21 Nov 2022 14:37:49 +0000 https://www.updown.be/?p=1 Voici la nouvelle version de mon site web. Moins axé sur mon activité professionnelle, il vous fera découvrir mes idées, mes projets, mes passions, ma façon de voir la société et son évolution. Vos remarques et vos critiques seront toujours bienvenues à l’exception des propos grossiers et racistes.   

L’article Bonjour tout le monde ! est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
Voici la nouvelle version de mon site web. Moins axé sur mon activité professionnelle, il vous fera découvrir mes idées, mes projets, mes passions, ma façon de voir la société et son évolution. Vos remarques et vos critiques seront toujours bienvenues à l’exception des propos grossiers et racistes. 

 

L’article Bonjour tout le monde ! est apparu en premier sur Patrick Lefèbvre.

]]>
https://www.updown.be/bonjour-tout-le-monde/feed/ 0